Le Mès-sage de Saint Molf

26 février 2020

Saint-Molf 2020-2026

Ce blog que vous suivez attentivementet, ce dont nous vous remercions, se mettra en pose prochainement.

Pour suivre la campagne électorale de Véronique Cardine et de sa liste "Bien vivre à Saint-Molf" connectez vous au blog en cliquant sur ce lien

Vous y trouverez dès à présent les premières actions de leur programme !

Pour ne rien manquer de l'actualité, n'oubliez pas de vous abonner.

A bientôt.

Un messager

Posté par DenisLH à 14:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 février 2020

Elections municipales mars 2020

Véronique Cardine vient de nous écrire :

Pour que vous Mendulphin(e)s puissiez-vous exprimer lors des élections municipales, la formation de deux listes était nécessaire.

Beaucoup d’entre vous nous ont sollicité pour que nous nous engagions. Ce souhait est réalisé, notre liste BIEN VIVRE A SAINT-MOLF est constituée. La presse a été conviée samedi au Bois Pierrot pour la présentation et la photo.

Nous avons travaillé pendant plusieurs semaines pour constituer cette liste représentative de notre commune.

Les Mendulphin(e)s que nous avons rencontrés nous ont exposé leur mécontentement sur le "bétonnage" du centre bourg. Ce nouvel aménagement est dans toutes les conversations. La déception est grande : Ce n'est pas ce que les Mendulphin(e)s attendaient.

Pour échanger, nous viendrons à votre rencontre le samedi 29 février prochain. Des permanences sont programmées :
•    Au bourg (place Camille Berthe) 9h00 - 11h00
•    Au Binguet (Route du Toupoussard) 11h30 - 12h30
•    A Boulay (Angle rue du Calvaire rue du Pressoir) 14h00 - 15h00
•    A Kerbiquet (à la croix de pierre) 15h30 - 16h30

Nous vous attendrons pour partager vos idées autour d'un café

Véronique CARDINE et son équipe.
                                
Pour suivre notre actualité, abonnez-vous sur le blog de notre liste : http://bienvivreastmolf.canalblog.com/

Posté par Un messager à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2020

REUNION du 15 Février 2020 à ASSERAC – PROBLEMES DE TELEPHONIE – ORANGE

Une information de Véronique Cardine

Madame la Députée avait conviée ce jour à partir de 10 h en la Mairie d’ASSERAC, les Elus et les citoyens à une réunion-débat concernant le réseau Orange.
J’ai reçu l'invitation via l'accueil de la Mairie de SAINT MOLF (lien à cliquer), comme plusieurs autres mendulphins des différents villages ayant connus des dysfonctionnements. Une dizaine d’entre eux étaient présents.
Parmi les élus :
-    Mme JOSSO Sandrine (députée)
-    Mr Guy LEGAL (maire d’Assérac)
-    Mr Jean-Pierre BERNARD (Maire de Mesquer et Conseiller Départemental)
-    Mme Chantal BRIERE (Maire de SAINT LYPHARD et Conseillère Départementale)
-    Mr Bernard LE GUEN (Maire de Camoël)
-    Mr Hubert DELORME (Maire de SAINT MOLF)
-    Mr Gérard BAHOLET (Adjoint au Maire de St André des Eaux)
Le collectif « Les Oubliés d’Orange » était bien représenté, ainsi que des habitants des diverses communes.
Malheureusement les représentants d’Orange ne se sont pas déplacés.
Les élus, le collectif ainsi que les habitants étaient unanimes pour indiquer qu'ORANGE ne travaillait pas de manière satisfaisante.  
Le compte rendu de la réunion sera diffusé, par la presse écrite ainsi que sur France 3 Pays de la Loire. Vous y trouverez notamment les coordonnées du Collectif qui souhaite faire parvenir un courrier à ORANGE avec les numéros des clients qui souhaitent quitter ORANGE pour un autre opérateur, et une demande de remboursement des factures pour les « périodes sans téléphone, internet ou télévision ».
En espérant que ce genre de réunions puisse faire réagir cette entreprise.
                                    Véronique CARDINE

Posté par Un messager à 14:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 février 2020

Le béton un revêtement plus écolo !!!!

Suite à l’article paru dans Ouest France du 03 février 2020 concernant les travaux du centre bourg, un commentaire s’impose pour rétablir quelques vérités.

A) 60% d’espaces verts en plus !!!!   I have a dream

B) Le béton moins glissant après érosion naturelle !!  NON

Si le traitement de surface du béton a été réalisé dans les règles de l’art en suivant les DTU (Documents Techniques Unifiés, les normes du bâtiment et des travaux publics), celui-ci ne changera pas d’aspect, parce que d’une part il doit avoir reçu un durcisseur de surface et d’autre part il est incorporé au béton des fibres (métalliques, organiques ou céramiques). Le fait d’incorporer des fibres au béton permet d’améliorer la résistance à l’abrasion.
Dans le cas contraire il s’agirait d’une malfaçon de mise en œuvre.
D’après les documents présentés à la réunion publique du 5 juin 2018 il s’agirait de béton gommé, la palette des matériaux montre bien un béton lisse.

Béton gommé: sablage extrêmement fin de la surface pour procéder à une homogénéisation de l’aspect ou à un nettoyage.
Il n’a donc aucun pouvoir anti-dérapant ou si peu.

C) Le béton plus écologique… (que quoi ?)
 
Le béton, est un matériau omniprésent mais peu écologique.

Ci-dessous un article de Yohan Demeure, rédacteur scientifique sur "Planète et environnement" paru le 8 avril 2019 :

Le béton, ce désastre écologique !
L’assemblage de matériaux de nature généralement minérale et communément nommé “béton” est omniprésent sur Terre. Il sert dans de nombreuses constructions d’envergure comme les immeubles, barrages et autres ponts. En revanche, pour le côté écologique, il faudra repasser !
Au banc des accusés : sable et ciment
Comme l’a rappelé un récent article de France Info, l’omniprésence du béton pose des questions écologiques. Considéré comme étant la deuxième ressource la plus utilisée après l’eau, le béton consomme énormément de ressources. En effet, celui-ci est composé de sable, de graviers, d’eau et de ciment. Le béton est anti-écologique, entre autres à cause du ciment, dont la production frôlant les 4 milliards de tonnes par an consomme de grandes quantités d’électricité et de fioul.
En réalité, la contenance en sable du béton pose davantage de problèmes. Une étude publiée en 2017 estimait que le sable est une ressource surexploitée, destinée à devenir d’ici peu une denrée rare. Selon l’étude, 11 milliards de tonnes de sable marin auraient été extraites des océans en 2010, et ce rien que pour le domaine de la construction ! Les effets sur l’environnement sont désastreux, notamment en ce qui concerne la biodiversité.

Que doit-on penser de cette réalisation ? à vous de juger.

Un bétonneux.

Posté par Un messager à 11:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 janvier 2020

Echanges entre Francine Trouleau et le maire de Saint Molf

Voici deux messages reçus ce jour sur la messagerie du blog : lemessagedesaintmolf@gmail.com
Comme habituellement, ceux-ci sont transcrits intégralement.

Message de Francine Trouleau, reçu le mercredi 29 janvier 2020 à 12h00.

Lettre ouverte à Mr le maire

Un bruit est parvenu à mes oreilles... Les amitiés mendulphines auraient un passe-droit..... Confirmation ce matin,  un petit macaron sera apposé sur leur voiture afin de faire abstraction de la zone bleue. Pourquoi me direz vous? Parce qu'ils sont vieux et ne peuvent pas marcher trop longtemps et que leur réunion dure plus de 2 heures?

Au cartonnage, nous étions à peu près du même âge, en plus, nous étions très chargées et notre réunion durait plus de 2 heures. Pourquoi à l'imparfait?

Du fait de la zone bleue, nous avons migré à Saint Lyphard.

Encore une différence entre les mendulphins... en plus du comportement des personnes qui vont à la messe du dimanche!!!!!!

Francine TROULEAU

Et la réponse de monsieur le maire, reçue le mercredi 29 janvier 2020 à 13h41.

Bonjour Francine,

Je prends connaissance à l’instant de votre courriel.
Saint-Molf étant une commune française, elle-même partie de la République française, la devise de la république « liberté, égalité, fraternité » s’applique en tout lieu.
Le bruit parvenu à vos oreilles a vraisemblablement été déformé dans la mesure où la mairie n’a jamais accordé de dérogation à quiconque s’agissant de la zone bleue de la commune (nombreux sont ceux qui auraient souhaité des dérogations…).

Vous laissez entendre que le cartonnage a arrêté son activité du fait de la zone bleue, c’est une opinion : les échos que j’ai entendus laissent à penser que bien d’autres raisons seraient à l’origine de la cessation de l’activité (le raccourci que vous prenez est réducteur, partiel et partial).

Vous relevez, à juste titre, les comportements inappropriés de paroissiens le dimanche qui s’affranchissent de certaines règles du code de la route : sachez que j’ai alerté le curé de la paroisse et fait intervenir la police pluri communale un dimanche matin de façon à prévenir ces manquements. Nous poursuivrons nos efforts pour que tous et chacun respectent les réglementations sur la commune, je constate que je peux compter sur vous pour relever les manquements au civisme sur la commune.

Soyez assurée que l’égalité républicaine sera respectée tant que j’exercerai les fonctions de maire de la commune.

Bien cordialement.
Hubert DELORME
Maire de SAINT MOLF

Un messager.

Posté par Un messager à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 janvier 2020

La fibre chez vous

L'installation de la fibre optique pour votre utilisation d'Internet : professionnelle, loisirs, jeux, cinéma, ... peut être importante pour vous. Voici quelques informations qui peuvent vous être utiles pour anticiper le raccordement au réseau par votre fournisseur d'accès. Les informations qui vous sont proposées ici, ont été recueillies au cours de la réunion d'information de Mesquer et par l'expérience vécues par des personnes récemment raccordées à la fibre qui nous ont raconté ce qui s'est passé.

Plusieurs cas sont possibles selon votre raccordement.

Votre logement est raccordé au téléphone par réseau souterrain. Ce cas semble le plus simple : votre opérateur raccordera votre logement par un câble contenant la fibre au moyen du fourreau qui contient actuellement la câble téléphonique en service. Le seul risque est qu'un tronçon du fourreau soit endommagé et qu'il soit impossible de passer le deuxième câble. Souvent cela passe malgré les difficultés. Si le fourreau endommagé est sur votre propriété, vous devrez sans doute le remettre en état vous même (à confirmer).

Votre logement est récent (une dizaine d'années) et raccordé en souterrain. Normalement deux fourreaux ont été posés sur votre propriété (exigence d'Orange qui assure le raccordement téléphonique par fils cuivre de tous les logements). Le deuxième est prévu pour être utilisé en cas de défaillance du premier et aussi pour y poser le câble de la fibre. En espérant qu'il est en bon état !

Votre logement est raccordé en totalité par réseau aérien sur voie publique et jusqu'à votre logement. Pas de problème, le branchement sera fait en suivant le même parcours.

Votre raccordement est mixte : en aérien sur la voie publique et en souterrain sur votre propriété. Le câble descend le long d'un poteau et rentre dans votre propriété par un fourreau.
S'il n'y a qu'un seul fourreau, l'installateur devra faire passer le câble par ce fourreau à coté du câble existant. Tout va bien si le fourreau est en bon état. Si la maison à moins d'une dizaine d'années, normalement il y a deux fourreaux et cela doit bien se passer !
Par contre si le câble ne passe pas il vous faudra certainement réparer le fourreau ou en poser un nouveau ...

Vous pouvez trouver beaucoup d'informatisation sur le sujet en cherchant sur votre moteur de recherche préféré avec par exemple : installation fibre à domicile. Il y a aussi des vidéos très bien faites.

Espérant vous avoir rendu un petit service !
Un messager.

Posté par Un messager à 23:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2020

La fibre à Saint Molf (quelques précisions)

Sur la page d'accueil du site de la mairie, on trouve un article "Internet haut débit : plus de 80 % des logements raccordables à Saint-Molf". C'est une bonne nouvelle.

Site 1

Quelques explications peuvent être utiles pour ceux qui sont intéressés par le sujet après lecture de l'article sur le site de la mairie. Si le texte ci-dessous vous rebute, reprenez la lecture au troisième paragraphe en gras !

Le lien vers la carte de l'Arcep vous dirige sur une vue globale de la commune. Il faut zoomer beaucoup pour trouver votre logement. Choisir la "photo satellite" en haut à gauche peut vous aider mais, attention, la photo aérienne date d'une dizaine d'années. Si le point repère de votre logement est vert, impeccable vous êtes raccordable, s'il est gris foncé cela viendra dans les mois à venir, jaune, il faudra être patient et s'il est bleu, cela risque d'être plus compliqué !
Cette carte est mise à jour tous les trimestres. Prochaine mise à jour le 27 février 2020 pour les travaux réalisés à fin 2019 (T4 2019)

Un peu d'histoire : en 2013, le Plan France Très Haut Débit visait de couvrir l'intégralité du territoire en 2022. Les collectivités territoriales ayant la compétence de l'aménagement numérique, Cap Atlantique avait choisi Orange pour développer le réseau sur son territoire. Au cours de nombreuses réunions du conseil communautaire, monsieur Métaireau avait part des difficultés du démarrage de ce gros chantier. Suite à des négociations compliquées, Orange a conservé le raccordement de 4 communes, SFR-FTTH (FTTH Fiber To The Home : Fibre optique au domicile) reprenant le chantier de raccordement des 11 autres communes. C'est SFR FTTH qui équipe Saint Molf. A noter que cette entreprise n'a pas de lien direct avec SFR ou REDbySFR qui assure peut être votre accès Internet ou votre téléphonie mobile. Toutes ces entreprises font partie du groupe Altice France, un géant des médias et des télécommunications.
Pour nous, clients d'un fournisseur d'accès internet, dès que notre domicile est raccordable, SFR-FTTH informe tous les fournisseurs d'accès et ceux-ci, trois mois plus tard, peuvent vous faire des propositions commerciales dès qu'ils sont prêts.

En clair, dès que votre fournisseur d'accès préféré aura installé ses équipements dans les armoires installées par SFR-FTTH vous serez sollicités pour migrer vers la fibre.
La majorité de ces informations ont été données au cours de la réunion d'information publique du 18 novembre dernier à Mesquer ou entendues au cours des réunions du conseil communautaire de Cap atlantique.

Un peu plus loin dans la page des actualités sur le site de la mairie, on lit "Perturbations de circulation à venir dans le village de Boulay En raison de travaux d’effacement des réseaux électriques, téléphoniques et d’éclairage public ..."

Site 2


C'est une bonne idée mais un point me chagrine après un petit coup d'œil sur place. On y voit des fourreaux approvisionnés pour ces travaux. Et aussi pour voir que le réseau fibre optique a déjà été déployé en haut des poteaux ! Sur la carte de l'Arcep pratiquement tout le village est "en vert" donc raccordable. On peut donc imaginer que la cinquantaine de raccordements possibles et déjà installés vont être déposés, sans doute avant leur mise en service, dans quelques mois pour être réinstallés en souterrain ...

A suivre : le raccordement de votre logement.

Un messager.

Posté par Un messager à 18:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 décembre 2019

Une drôle d'affichette

La zone bleue fait parler. Le mendul pas fin vient de nous écrire :

Quelle n'a pas été ma surprise en découvrant ce matin une affichette chez un des commerçants du centre bourg.
Cette affichette, rédigée au nom des commerçants, nous annonce comme un insigne honneur que le stationnement n'est pas payant à Saint-Molf ! Et nous rappelle l'obligation d'utiliser un disque bleu.

J'ai été très choqué... Et, après réflexion, je constate que les décideurs ont besoin de justifier la zone bleue : réjouissez vous, il n'y a qu'une zone bleue, on aurait pu vous imposer un stationnement payant!!! C'est aussi ridicule que pitoyable!

Et puis, je ne comprends plus rien : cette affichette montre que la zone bleue est le fait des commerçants et non de la municipalité. Qu'est ce que cela veut dire? On frise l'irrationnel, en tout cas le ridicule.

Le mendul pas fin.

Posté par Un messager à 17:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 décembre 2019

DURA LEX, SED LEX

Un nouvel article reçu de Flicpafin. L'intersection du parking et la rue de la duchesse Anne fait parler :

Chacun mesure et prend ses risques, y compris M. le maire en instaurant des règles contraires à la loi.

En vertu de l'article R 415-9 du code de la route (modifié par le décret n° 2010-1390 du 12 novembre 2010 - art 16)

Tout conducteur qui débouche sur une route en franchissant un trottoir ou à partir d'un accès non ouvert à la circulation publique, d'un chemin de terre ou d'une aire de stationnement ne doit s'engager sur la route qu'après s'être assuré qu'il peut le faire sans danger et qu'à une vitesse suffisamment réduite pour lui permettre un arrêt sur place.
• Il doit céder le passage à tout autre véhicule.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir à ces dispositions encourt une contravention de la quatrième classe donnant lieu de plein droit à la réduction de quatre points du permis de conduire , et également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire.

Pour ce qui est de l'assurance se référer au cas 51 du barème des responsabilités de la convention IRSA : La responsabilité est entière (100%) pour le conducteur du véhicule sortant du parking ou de l’emplacement de stationnement.

Alors, après avoir jeté le trouble dans les esprits des Mendulphins par son information sur le panneau lumineux, il me paraît urgent que la Mairie s'empresse de poser a minima un panneau de balise de priorité sur la voie de sortie du parking ..... En cas d'accident, quelle qu'en soit la gravité, je ne suis pas certain que la responsabilité du conseil municipal, et donc du Maire ne saurait être engagée ....

Flicpafin.

Posté par Un messager à 20:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 décembre 2019

PRIORITE OU PAS ?

Hector nous a écrit :

Parfois il y a des lectures très instructives mais qui ne sont pas sans nous laisser dans l'expectative.
En l'occurrence, je parcourais le mémoire en défense d'un référé suspension (dossier n°1902961) au sujet des travaux du parking de saint Molf, et par ce biais j'ai pu constater que Monsieur le Maire s'était engagé auprès du juge administratif à ce que "La voie en cause est une voie d’accès et de sortie du parking". Il était question de la voie jouxtant la propriété du référant.

C'est cela qui me pose question : M. le maire ne saurait avoir menti à la justice, il est donc certain que cette voie est partie intégrante du parking d'une part, d'autre part le panneau lumineux d'informations portait à notre connaissance que cette voie serait prioritaire sur la rue Anne de Bretagne. Là se situe le problème car en cas d'accident, les assurances prendront en compte certainement le respect du code de la route. Bien évidement nul n'ignore que celui-ci stipule qu'un parking ne saurait être prioritaire sur une voie publique. A fortiori M. le maire en sa qualité d'autorité de police ne saurait ignorer ce point qui peut être accidentogène. De facto par sa fonction d'agent de l'Etat sous autorité préfectoral il est chargé de maintenir l’ordre public, défini dans le code général des collectivités territoriales comme le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques.
La question de la sécurité pourrait être évoquée en cas d'accident.

A ce jour cette priorité n'est plus indiquée sur le panneau d'information, alors qu'en est-il ?

Hector.

Posté par Un messager à 20:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]