Le Mès-sage de Saint Molf

20 mars 2018

Réunion du conseil municipal du 19 mars 2018

Hier réunion du conseil municipal.
Si vous voulez savoir ce qui s'y est dit :

Premier point à l'ordre du jour : "Débat d'orientations budgétaires". Bonne occasion d'avoir des informations sur le budget 2018 de la commune ! Monsieur le maire a précisé que c'est en fait une "discussion" et non pas un "débat" qui est très formalisé et n'est pas obligatoire pour Saint Molf.

En premier le bilan de 2017 (à noter que les chiffres relevés sur des documents projetés rapidement au cours de la réunion, peuvent être imprécis !) :

Fonctionnement :

  • Recettes : 2 231 196 € (+4.9 %)
  • Dépenses : 2 018 132 € (+1.6 %)

Investissements :

  • Recettes : 1 455 494 € (+50 %)
  • Dépenses : 1 383 897 € (+65 %)

Les commentaires principaux donnés sur ces chiffres :

  • Pour 2017, deux emprunts avaient été souscrits (1 500 000 €). Ils n'ont été utilisés pour que pour résoudre des difficultés de trésorerie (versement de subventions différé : 500 000 €). Ceci explique l'augmentation très important des recettes et dépenses des investissements.
  • Le bilan reste excédentaire car les dotations de l'état (DGF) sont restées stables.
  • Les recettes liées aux taxes d'aménagement sont dues aux dépôts de permis de construire ces dernières années. 2014 : 19, 2015 : 32, 2016 : 32, 2017 : 41. Ceci montre l'attrait de Saint Molf. Mais ce résultat n'est-il pas en contradiction avec les PLH de la commune et de Cap Atlantique (en moyenne 26 logements par an sur 10 ans si mes souvenirs sont bons).
  • Augmentation des recettes de la taxe de séjour : 9 300 € en 2026 et 16 600 € en 2017. Cette recette doit être affectée au tourisme. Elle finance la nouvelle piste cyclable vers les campings. (Budget global 465 000 €). Même si les subventions sont importantes, il reste 20 % à la charge de la commune, on est un peu loin du compte ! Et une autre question : pourquoi avoir créé cette nouvelle piste alors qu'une piste cyclable/piétonne existe dans la même direction le long de la route de Piriac depuis quelques années ?

Ensuite les projets pour 2018 ont été évoqués. Voici les plus importants :

  • Projet d'aménagement du centre bourg. Deux réunions ont été organisées très récemment … Qui en a entendu parler ? Rien n'a été publié dans ce sens sur le site de la mairie, ni en affichage public. C'est surprenant alors que pour la réunion publique de préparation de la journée citoyenne 2018, la publicité avait été faite en temps et en heure ! Les réunions ont été organisées avec les artisans, les commerçants et quelques habitants. Ce fonctionnement est très surprenant pour une équipe municipale qui avait dans son programme une large concertation pour les grands programmes de la commune !!! Les artisans et commerçants ne sont pas nombreux à Saint Molf, n'habitent pas tous à Saint Molf, alors que les 2 500 habitants de Saint Molf y vivent et vont pratiquement tous les jours au bourg. Les travaux démarreraient fin 2018. Pour les financer, emprunt de 1 500 000 €.
  • L'ouverture à l'urbanisme. Bonne idée mais attention au PLH …
  • Utilisation des délaissés de la route bleue. Ces terrains pourraient être mieux utilisés qu'actuellement.
  • L'utilisation des bâtiments communaux :
          - L'ancien office du tourisme
          - L'ancien centre de secours (actuellement utilisé partiellement pour stocker du matériel des associations)
          - La cure. (Le bâtiment de la bibliothèque vient d'être échangé avec la cure actuelle).Rien ne change d'ici l'été prochain. Des aménagements doivent être réalisés pour pouvoir y installer la bibliothèque.
          - Le bâtiment des services techniques (augmentation de la place disponible).


Les décisions principales du conseil :

  • Mise en place d'une police pluricommunale avec La Turballe, Piriac, Mesquer, Assérac et Férel : 4 agents de police municipale sont prévuspour les 6 communes. (1 vote contre et 2 abstentions)
  • Rénovation du centre culturel. Dépenses prévues : 17 600 €
  • Utilisation de la dotation des amendes de police pour créer deux plateaux surélevés dans le bourg (réduction de la vitesse).
  • Assistance pour la mise en conformité des archives communales
  • Conseil et accompagnement en organisation et ressources humaines du personnel communal.


Un des trois auditeurs de la réunion.

Posté par Un messager à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 février 2018

De l'art à Saint Molf ?

Hier jeudi, une mendulphine m'a demandé si j'avais ... "vu la sculpture de l'eucalyptus"...
Une petite recherche ce matin et j'ai trouvé ce qui l'avait interloquée : un très bel eucalyptus était devenu ceci, après le travail d'un bucheron "artiste"  :


Eucalyptus

Le résultat est surprenant. Cette "œuvre d'art" est parfaitement visible de la route, mais elle est située sur un terrain privé.

Sans commentaire !

Un messager.

Posté par Un messager à 22:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 décembre 2017

A Trebrezan toujours !

Pour ceux qui l'auraient oublié, Trebrezan est un hameau très agréable au Nord-Est de la commune. On peut s'y promener tout autour et au calme, et voir de très beaux paysages sur le marais et le coteau d'Assérac.

Lors d'une balade par une belle journée automnale, j'ai eu la surprise de de découvrir ceci :

Fossé Trebrezan


Une bonne cinquantaine de mètres de fossé en cours de busage.

Un petit coup d'œil sur les documents publiés sur le site de la mairie : la "notice explicative du zonage d'assainissement pluvial" et le "règlement écrit du PLU". On y trouve des informations très intéressantes. Dans le premier, le fonctionnement du réseau d'eaux pluviales est présenté ainsi que l'importance des fossés et des noues pour absorber les eaux pluviales. Et dans le deuxième, on lit dans l'article 4-1-b de chaque zone d'urbanisme de la commune : "Les fossés existants doivent être préservés et leur busage est proscrit."

Les élus, responsables de la commune, ont tous reconnu publiquement la qualité du travail réalisé par le municipe précédent pour la réalisation du PLU. Mais il serait bien que les règles soient appliquées par tous.

Surtout que le busage du fossé est réalisé sur le domaine public de la commune. Où se trouve l'erreur de procédure pour arriver à cette situation totalement irrégulière ?

Et cette erreur est répétitive car depuis quelques années, plusieurs mendulphins ont constaté que des fossés ont été busés en toute illégalité. Et personne n'a rien dit. Maintenant c'est fait !

Un messager.

Posté par Un messager à 19:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]

14 décembre 2017

On régularise mais à quel prix ?

Une lectrice attentive du Mendulphin nous a fait remarqué qu'il est écrit dans le dernier numéro (102), page 17, que la commune avait vendu pour un euro symbolique la parcelle ZD82 à Trebrezan.

ZD82

Un coup d'œil sur les sites Internet cadastre.gouv.fr et geoportail.gouv.fr montre que cette parcelle mesure 150 m². Le prix du terrain constructible étant actuellement de 70/80 € le m², la valeur de la parcelle est comprise entre 10 500 et 12 000 €. C'est un beau cadeau.
C'est encore plus surprenant quand on voit aujourd'hui toutes difficultés financières des communes. Ce n'est peut être pas le cas de Saint-Molf ?
Mais si, car en page 16 du même numéro du Mendulphin, on lit que la commune va emprunter 1,5 millions d'euros dans le cadre du budget 2017 ! 500 000 € pour soutenir la trésorerie et 1 million pour les investissements.

En lisant le PV de la réunion du conseil municipal du 15 mai dernier, on en apprend un peu plus sur ce "cadeau". Le problème est de permettre l'accès à la parcelle. Didier Aube (conseiller de la minorité) a exprimé son désaccord sur cette vente pour un euro symbolique. Les auditeurs de cette réunion se souviennent que la discussion fût animée. Le problème était de régulariser une situation anormale depuis bien longtemps : deux parcelles mitoyennes utilisaient la parcelle communale ZD82 pour accéder à leurs propriétés. L'une est construite depuis longtemps et l'autre en cours de vente. Didier Aube avait expliqué, à juste titre, que les terrains communaux devenus privés seraient un jour revendus à leur vraie valeur et que ce n'était pas normal. Pour régler cette irrégularité sans vagues et sans frais, monsieur le maire a choisi la solution retenue (frais pris en charge par les acquéreurs).
Les domaines ont estimé la valeur du terrain à 750 € ! 5 € du m², ce n'est pas cher ...
Pas sûr que les frais ont atteint le prix de vente normal ! Les frais d'acquisition (notaire) de cette parcelle peuvent être estimés à 2 000 €. Pour le géomètre, on peut compter 2 000 € maximum.
En regardant sur les plans de zonage du PLU, on y voit que la part constructible de la parcelle la plus concernée par la vente est de 1 000 m² environ. Didier Aube avait bien raison, la municipalité cède bien 10% de la partie constructible de la parcelle à 1 €  !!

Un autre point relevé par les auditeurs de la réunion du conseil municipal : aucune estimation financière des frais liés à la vente de cette parcelle n'a été présentée aux conseillers. Toute la discussion a été basée sur quelques arguments que vous pourrez lire pages 10 et 11 du PV disponible sur le site de la mairie.

A noter le résultat du vote suite à la délibération: 3 abstentions, 2 contre et 11 voix pour. Il n'y a pas eu unanimité dans la majorité.

Dans le compte-rendu de cette même réunion (pages 8, 9 et 10), on lit que Didier Aube avait aussi émis une réserve pour céder, pour un euro symbolique, 25 m² du domaine public pour régulariser une utilisation irrégulière du domaine public, depuis très longtemps, à Boulay.

Régulariser des errements souvent très anciens est une bonne chose mais pas à n'importe quel prix.

Un messager.

Posté par Un messager à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une bonne surprise

Un de nos fidèles lecteurs vient d'envoyer sur la messagerie "lemessagedesaintmolf@gmail.com" ces quelques lignes :

Bonjour à tous, quelle surprise ce midi de découvrir dans ma boite aux lettres un nouveau pli du trésor public contenant une " sur-taxe " d'habitation d'un montant de 134€ votée par notre chère équipe municipale!!! Auraient-ils eu la folie financière des grandeurs .........


Christophe Gomès

Posté par Un messager à 15:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 décembre 2017

Ana est passée sur Saint Molf

La tempête "Ana" a traversé la France en début de semaine. Les prévisions étaient inquiétantes et beaucoup de mendulphins craignaient les coupures de courant, habituelles dans ces conditions météo. Et nous n'avons pas subi de coupures !

Deux explications sont possibles :

  • il y a eu moins de vent que l'on pouvait craindre
  • les travaux réalisés par Enedis depuis le printemps ont porté leurs fruits. Les élagages autour des lignes qui alimentent Saint Molf et ses hameaux ont été efficaces : la végétation n'a pas touché les lignes sous l'effet du vent.

Les courriers de réclamation envoyés l'hiver dernier par quelques mendulphins ont été lus et pris en compte. Nous verrons bien comment se passera l'hiver. Soyons optimistes.

Un messager.

Posté par Un messager à 22:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 décembre 2017

La suite des coupures EDF

Une information vient de nous parvenir et elle intéresse tous les Mendulphins qui en ont assez des coupures EDF.

Une réunion entre le comité et le maire de Saint Molf avait été programmée pour le samedi 2 décembre.

Celle-ci a été reportée à la semaine suivante.

Si vous souhaitez signer directement la pétition ou vous entretenir avec les membres du comité avant la réunion, vous pourrez le faire, le samedi 9 décembre, devant la mairie, vers 10h15.

Un messager.

Posté par Un messager à 00:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 novembre 2017

Ce week-end à Saint Molf

Noël approche.

Le marché de Noël de Saint-Molf ouvre ses portes ce week-end. Artisanat, aminations et jeux vous attendent.

Affiche

Posté par Un messager à 22:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2017

Les coupures électriques évoquées au conseil municipal

Lors de la réunion du conseil municipal du 14 novembre, monsieur le maire a parlé des coupures électriques que subit Saint Molf.

Notre maire, Hubert Delorme, est bien "au courant" de nos soucis et a récemment écrit à Enedis pour obtenir des informations sur l'alimentation électrique de Saint Molf. Une réponse est promise ...
Il a rappelé que la place de la commune n'est pas de résoudre tous les problèmes des habitants. La solution la plus efficace est que les abonnés qui subissent des coupures inacceptables, écrivent à leurs fournisseurs d'électricité (en général EDF) qui transmettront les réclamations à Enedis. Inutile d'écrire à Enedis qui ne répond pas aux courriers des clients. Par contre une copie à la mairie permettra à la commune d'appuyer les réclamations.

Il a ensuite parlé de la création du collectif, objet du dernier article. Il a indiqué qu'il a été sollicité pour un rendez-vous avec les organisateurs du collectif. Il a précisé qu'il appuiera les actions du collectif.

Mais il a confirmé qu'il est nécessaire que le maximum d'abonnés mécontents réclament à leurs fournisseurs pour faire réagir rapidement Enedis.

Enfin, avec le sourire, il a annoncé qu'au cours d'une prochaine réunion de maires, une intervention d'Enedis est programmée. Et que cet intervenant est un des responsables d'Enedis en Loire Atlantique ! Bonne occasion pour monsieur Delorme de lui parler de Saint Molf ...

Un messager.

Posté par Un messager à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2017

Ras le bol des coupures EDF !

Nous venons d'apprendre qu'un groupe de Mendulphins a décidé de se réunir pour rédiger et faire signer une pétition demandant une action efficace pour résoudre les problèmes de coupures d'alimentation électrique de Saint Molf.

Vous ne pouvez pas ignorer que, depuis de nombreuses années, l'alimentation électrique de Saint Molf est très perturbée dès que les conditions météo se dégradent. Et, l'hiver approchant, nous pouvons craindre le pire. Au cours du dernier mois, nous avons déjà subi trois coupures. Sans parler de la gêne qui en découle, beaucoup d'entre nous ont constaté des casses de matériel électrique qui ne sont pas prises en charge par leur assurance. Par exemple, le remplacement, suite à destruction, de la carte électronique d'une pompe à chaleur facturée plus de mille euros !
Dans certains villages, il y a des chutes de tension en fin de journée, elles aussi mortelles pour le matériel électronique.

Les premières signatures de la pétition ont été recueillies ce samedi matin au centre bourg. Il faut continuer !

Aujourd'hui, le but de ce groupe est de recueillir un maximum de signatures de Mendulphins pour obtenir de EDF, en liaison avec la mairie, une remise très rapide en état du réseau qui nous alimente. Personne n'acceptera, à nouveau, la situation de ces dernières années.

Pour contacter ce groupe et signer la pétition, écrivez à l'adresse internet : coupures.saintmolf@gmail.com

Un messager.

Posté par Un messager à 15:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]