Le Mès-sage de Saint Molf

19 juin 2019

Raymond Devos réincarné à Saint Molf

Début juin, le parking de la place Camille Berthe a été ouvert au public. En regardant de près la signalisation mise en place, j'ai immédiatement repensé au sketch de Raymond Devos intitulé "le rond point" ! Les plus anciens d'entre nous n'ont certainement pas oublié ce sketch. Si vous ne le connaissez pas, vous pouvez le trouver en cliquant ici :

A Saint Molf, quel est le problème : à la mise en service du parking, en arrivant au bout de la rue des épis, impossible d'en sortir, il n'y a que des sens interdits !

Parking-4

Et deux semaines plus tard, la situation n'a pas évolué : toujours impossible d'en sortir. Raymond Devos est toujours bien présent à Saint Molf !

Parking-5

    Un petit tour sur le site de la mairie pour chercher une explication : on trouve ces deux visuels des phase 2 et 3

2018_visuel_tranche_1_phase_3

2018_visuel_tranche_1_phase_2

 

 

 

 

 

 

 


Sur ces deux phases du projet, la nouvelle rue est indiquée en double sens (surlignée en jaune). Ce n'est pas ce qui est réalisé aujourd'hui. Pourquoi ?
Peut-être pour être conforme à ce qu'a indiqué au juge du tribunal administratif monsieur le maire le 29 mars dernier. Il a affirmé que ce n'était pas une rue mais un parking et à une autre question du juge, il a répondu qu'il sera possible de mettre cette voie en sens unique !
C'est peut être ce qui est mis en place dès maintenant.
Mais alors que faire quand on arrive au bout de la rue des épis en venant du nord ? Et que font les camions qui livrent les deux commerces ? Pas de réponse à ce jour !!!

Et une nouvelle surprise annoncée à la dernière réunion du conseil municipal du 21 mai : tout le parking et une grande partie de la rue de la rue Duchesse Anne seront en zone bleue. La durée du stationnement sera de deux heures maximum. Et monsieur le maire a précisé que ceci répond à une demande des commerçants.

Un messager.

Posté par Un messager à 21:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 février 2019

Une lettre adressée à Mr Bréhat

Francine Trouleau a transmis sa lettre sur notre boite de messagerie : lemessagedesaintmolf@gmail.com

Courrier adressé à Mr BREHAT, en charge du cadre de vie et donc responsable des travaux prévus sur St Molf; copie à Mr le maire

Objet : travaux

Bonjour,

Suite à la réunion du 11/02, je ne sais toujours pas combien vont nous coûter les travaux prévus. Une estimation 1.5 million, mais pas de devis, pas de chiffre exact???

Depuis quelques mois, la question a été posée à plusieurs reprises, pas de réponse précise; que doit-on en penser?

Tous les mendulphins ont un droit de regard sur les dépenses de leur bourg, dites moi si les devis apparaissent sur un site.

Je vous remercie de votre réponse rapide et précise.

Francine TROULEAU

 

Posté par Un messager à 22:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 février 2019

L'article de l'écho de la presqu'île en ligne

Bonjour,

Vous avez été nombreux à regretter que les articles des journaux publiés ces derniers jours ne soient pas lisibles sur ce blog. En raison des règles de déontologie, nous ne pouvons les publier trop tôt après leur publication.

L'article de l'écho de la presqu'île de vendredi dernier est maintenant en ligne.

Cliquez ici pour le lire

Bonne lecture.
Un messager.

Posté par Un messager à 13:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2019

Un habitant de Saint Molf nous écrit

 Un habitant de Saint Molf, fidèle de notre blog, vient de nous écrire sur l'adresse du blog : lemessagedesaintmolf@gmail.com

Voici l'intégralité de ses propos :

Le Mendul pas fin s'intéresse à la vie de sa commune et vient de prendre connaissance dans ce blog et dans la presse du conflit entre Monsieur le Maire et 3 anciens conseillers municipaux.

Même s'il n'est pas compétent en matière d'urbanisme et de législation, il a bien compris que la municipalité est en train de réaliser un projet qui semble illégal et non conforme au PLU.
Le conflit va crescendo... et le Mendul pas fin a été très choqué par les propos de Monsieur le Maire qui, dans les journaux traite ses 3 opposants de revanchards qui veulent nuire à la commune par intérêt personnel. Que d'agressivité dans ces propos ! C'est un jugement et une diffamation.
Et quel rapport avec la soit-disant sérénité que Monsieur le Maire clame et affiche dans la presse ?
Le Mendul pas fin

Posté par Un messager à 14:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Ouest-France de ce samedi

Vous pourrez prendre connaissance dans l'Ouest-France de ce jour le communiqué de notre maire.

Ouest France-2019-02-09-r-f



Un messager

Posté par Un messager à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 février 2019

Maintenant l'écho de la presqu'île

Ce vendredi c'est l'écho de la presqu'île qui aborde le dossier

Echo-2019-02-08-r-fUn messager

Posté par Un messager à 15:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2019

Aujourd'hui, Ouest-France

Dans le numéro de Ouest-France publié ce matin, une synthèse intéressante.

Bonne journée.
Un messager.

Ouest-France-2019-02-07-r-f

Posté par Un messager à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 février 2019

Saint Molf en première page de Presse-Océan !

Presse-Ocean-1 2019-02-06-b



Pour ceux qui n'ont pas lu Presse-Océan, voici le début de l'article publié page 15 :

Presse-Ocean-2 2019-02-06-b



Il est temps pour nous de commencer à vous informer sur ce dossier très important pour Saint Molf.


Samedi dernier, au cours d'un entretien avec monsieur le maire, l'adjoint au cadre de vie et l'adjoint à l'urbanisme, Véronique Cardine, Jean-Pierre Guillou et Denis Lapadu-Hargues ont expliqué, au nom d'une dizaine de mendulphins, que le projet du centre bourg n'est pas conforme au code de l'urbanisme, ni au Plan Local d'Urbanisme de Saint Molf.
Il nous a fallu deux mois pour étudier tout ce dossier et découvrir ses nombreuses irrégularités. Ce qui nous a surpris le plus est que certaines de ces irrégularités sont mineures et pourtant on les trouve.

Par contre une irrégularité est fondamentale, et la seule solution pour réaliser le projet est la révision générale du PLU. Pour cela, il faut deux ans et plusieurs dizaines de milliers d'euros !

Pour faire simple : le parking principal et le déplacement de la rue des épis sur l'emplacement du parking actuel informel est contraire aux règles d'urbanisme de la commune. Pour mieux visualiser ceci, regarder le dossier sur le dernier numéro du Mendulphin ou sur le site de la mairie(phase 1 des travaux)

https://www.mairie-saint-molf.fr/https-www-mairie-saint-molf-fr-travaux-du-centre-bourg-mise-a-jour-19-10-2018

Si vous commencez à construire votre maison sur, par exemple, un terrain agricole, cela va devenir très compliqué pour vous ! Et bien le problème pour la municipalité c'est exactement le même !

Comme d'habitude sur ce blog, toutes les information fournies sont disponibles dans les différents Codes de la République et sur le site de la mairie.

Demain, vous aurez les précisions "techniques".

A suivre sur le blog et aussi dans la presse locale.
DLH.

Posté par Un messager à 23:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2018

Vandalisme sur les bus scolaires

Bonjour,

Nous venons de recevoir ce message :

J'attire l'attention de tous car peu être le savez vous déjà, les bus de transports scolaires stationnés au parking de la Roche Blanche subissent depuis quelque temps du vandalisme et intrusions a répétition  surtout les weekends.
Pour information voici une petite liste de ces désagréments qui peu donner a réfléchir.
- odeur de tabac + cigarette
- dort dans le bus
- vol de clé de contact
- vol d'extincteur et marteau brise vitre.

Pare contre lorsque les gens du voyage était installé, il n'y a pas longtemps, aucun vandalisme n'a été constaté, donc par réflexion l'aubette mis a disposition, ou a lieu des attroupements de tapage nocturne serait peu être la cause, et bien sur le manque de civisme.
La météo a son rôle aussi , car lorsqu'il pleut ils savent ou se mettent a l'abri et être tranquille.

Pour la sécurité de nos enfants et des conducteurs des transports scolaires, il est dans l’urgence de mettre fin a cette situation.

Un messager.

Posté par Un messager à 18:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2018

Parlons "gros sous".

Lundi soir, réunion du conseil municipal de Saint Molf. A l'ordre du jour, un dossier important : "recours à l'emprunt".

Ce fût l'occasion de faire le point sur les finances de la commune et ce qui nous peut nous attendre pour les années à venir.

Cet article pourra vous sembler long et rébarbatif ! Mais prenez un peu de temps pour le lire jusqu'au bout car ce dossier engage les finances de la commune jusqu'en 2037.

Aujourd'hui, la commune rembourse trois emprunts. Vous trouverez sur le tableau les informations fournies au cours de la réunion et celles qui ont dû être calculées avec les données disponibles (car non fournies). Ces dernières ne sont pas garanties exactes ! Mais l'ordre de grandeur est valable. La municipalité pourrait (devrait !) fournir ces informations car elles sont fondamentales pour envisager les finances de la commune pour les années à venir. Le dernier emprunt en cours et celui proposé arriveront à échéance en 2037 ...

Prets actuels


Que peut-on comprendre à la lecture de ces chiffres ?
Sous la mandature 2001/2008, deux emprunts ont été contractés. L'un en 2005 sans objet précisé et l'autre en 2008 pour le démarrage de la récré multicolore.
Sous la mandature 2008/2014, un emprunt a été contracté en 2009 pour solder les travaux de la récré multicolore. Sans doute un dépassement de budget non prévu.
Aucun autre emprunt n'a été possible au cours de ce mandat en raison de l'endettement de la commune.

Compte-tenu des conditions financières des deux emprunts nécessaires à la réalisation de la récré multicolore, son coût total final sera supérieur à 2 100 000 €. Au cours de la réunion, le maire a expliqué le prêt de Dexia ne peut être renégocié. Serait-il un prêt toxique, renégocié ?
Actuellement, il semble que le montant des intérêts est équivalent à celui du capital emprunter. Une pilule difficile à avaler.

Aujourd'hui, la commune rembourse 96 600 € tous les ans pour les trois prêts en cours. Il reste plus d'un million d'euros à rembourser.

D'après les informations fournies, le projet d'aménagement du centre bourg est estimé à 1 500 000 €. Pour un projet qui s'arrête à hauteur de la boulangerie.
Une petite question vient à l'esprit : quel aménagement est prévu entre la boulangerie et la chapelle saint Germain pour "moderniser" ce tronçon de la rue de la duchesse Anne ? Combien cela coûtera ? Quand cet aménagement pourra-t-il être réalisé ?

Des réponses difficiles à donner ...

Les données du prêt 2018 envisagé pour réaliser l'aménagement du centre bourg sont les suivantes. Deux offres très semblables sont similaires. La première a été acceptée et votée par  le conseil :

Pret projete


S'il est réalisé aux coûts prévus avec l'emprunt prévu, l'endettement de la commune sera pratiquement doublé :

Futur


On rappelle qu'en 2009, le total des prêts accordés à la commune était de 1 500 000 € avec des annuités totales de 96 900 € pour 20 ans et plus. Et la trésorerie de Guérande qui contrôle les finances de la commune avait bloqué toute nouvelle possibilité d'emprunter. En 2019, on va repartir avec une situation encore plus contraignante pour 20 ans. Qu'en pense la trésorerie ?

Avant de s'engager dans le projet actuel il aurait été intéressant de demander leur avis (avant que le projet soit bien avancé) à tous les mendulphins et non à se cantonner à une réunion réservée aux riverains, commerçants et artisans. Tous les mendulphins vont faire leurs courses au centre bourg !!¨Pour l'ensemble de la population une seule réunion a été organisée début juin pour informer les mendulphins sur le projet et les choix retenus. Pas l'ombre d'une concertation ...

Pour ceux qui les auraient oubliés, relisez attentivement les engagements électoraux de la liste qui a été élue en 2014 ...

Si le projet d'aménagement du centre bourg se réalise, on peut imaginer qu'aucun autre chantier d'envergure ne pourra être envisagé avant plusieurs années. Alors que de nombreuses voies de la commune mériteraient d'importants travaux d'entretien. Par exemple un trottoir pourrait être réalisé rue des épis pour éviter que les mendulphins aillent faire leurs courses avec leurs enfants en marchant sur la chaussée. Idem pour bien d'autres rues du bourg. Refaire des chaussées très dégradées dans les villages hameaux, voies communales. Développer et moderniser l'éclairage public ... Ces quelques idées sont à compléter par nos lecteurs !

Un messager.

Posté par Un messager à 22:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]