Un message d'un de nos élus :

Au cours du conseil municipal du premier février 2016, le dernier point de l'ordre du jour "Point de principe sur l'accueil des gens du voyage" a été l'occasion d'un débat mouvementé. M. le Maire a proposé d'accueillir les groupes familiaux de gens du voyage pour une halte de 48 heures maximum sur le parking poids lourds de la Roche Blanche. Cette obligation est légale pour les communes de moins de 5000 habitants (Loi du 5 juillet 2000) et explicitée par la circulaire 86-370 du 16 décembre 1986 (toujours valable) et la jurisprudence.
Après avoir désigné officiellement et équipé le terrain choisi (dalle béton et point d'eau), la commune pourra alors interdire le stationnement des gens du voyage sur tout le reste du territoire de la commune. Et obtenir le soutien de la force publique pour évacuer les contrevenants.
Je ne vais pas présenter ici tous les détails de la discussion houleuse au sein des élus de la majorité !
A la fin de celle-ci, M. le Maire a soumis au vote sa proposition. Résultat : 3 voix contre (dont une de la majorité), 5 abstentions (dont 3 de la majorité) et 11 pour.

Pour approfondir ...
Et lisant attentivement les textes réglementaires sur le sujet (et en particulier sur les sites des associations de soutien aux gens du voyage très bien documentés !) applicables aux communes de moins de 5000 habitants, on peut comprendre que le stationnement des gens du voyage sur le parking de la Roche Blanche pour chaque groupe familial sera possible au minimum 48 heures, mais pouvant aller jusqu'à 15 jours. Ce n'est pas du tout ce qui a été expliqué aux élus au cours du conseil municipal.

Pendant la discussion, un élu de la majorité a demandé à plusieurs reprises comment avait été préparé ce sujet ! A la réponse peu claire de M. le Maire, on comprend : certainement de manière pas assez approfondie.

Le résultat est, qu'à partir de maintenant, les groupes familiaux des gens du voyage pourront s'installer au moins 48 heures et jusqu'à 15 jours de façon tout à fait légale sur la parking de la Roche Blanche ! Mais sur aucun autre terrain de la commune.

Laissons les Mendulphins apprécier cette décision votée par 11 élus de la majorité.

Pour éviter ce vote très divisé, il aurait été préférable de différer à une prochaine réunion du conseil municipal la délibération, pour en discuter plus calmement.

DLH.

PS : Pour illustrer cette publication, voici ce qu'a écrit Ouest-France le 4 février sur le sujet :

OF 2016-02-04