Beaucoup de mendulphins sont sensibilisés par la vitesse excessive de nombreux véhicules sur notre commune. Et ils ont raison car c'est une incivilité grave qui est dangereuse pour nous tous.
Pour rappeler les limites de vitesse aux conducteurs inconscients, le radar pédagogique est un outil très intéressant et il se développe de plus en plus.

Quelle est la situation à Saint Molf ?
En juillet 2009, un radar pédagogique a été mis en service. Il a été déplacé sur différents emplacements "à risques" de la commune. Depuis quelques années, il n'est plus utilisé. A une demande de ma part concernant la "disparition" de cet outil, la réponse a été a suivante : il n'est plus homologué. Dommage mais nous en reparlerons plus loin ...
En discutant avec l'adjoint en charge de la sécurité routière de la commune, je m'étais permis de lui suggérer de prévoir l'achat d'un nouvel appareil car c'est un outil très efficace. Sans résultat car cet achat n'a été prévu dans aucun budget d'investissement de la commune en 2014, 2015 et 2016. Et sans explication. Sans doute trop cher ?
Au cours de la diffusion de l'émission "Midi en France" du lundi 23 mai dernier, une séquence a présenté une entreprise d'Orvault leader du marché du radar pédagogique. Je me suis plongé dans le sujet et les informations que j'ai trouvées sont intéressantes :

En premier, il est toujours possible d'utiliser un radar pédagogique d'ancienne génération s'il a été mis en service avant 2012. Les articles 163 et 191 de l'IISR ont été publiés en décembre 2011. Et ne s'appliquent donc que pour les matériels mis en service après 2012. En matière de sécurité routière, il vaut mieux un radar ancien que pas de radar du tout !!

Ensuite, pourquoi ne pas acheter un deuxième radar pédagogique moderne ? Ce n'est pas si cher que cela : 2000 € HT pour l'appareil (comme précisé dans l'émission). Avec les accessoires (panneau solaire ou batteries,...) le prix est inférieur à 3000 €. Et l'installation peut être réalisée par le personnel communal.
Et en plus, il doit être possible d'obtenir une subvention pour ce type de matériel. Il est aussi possible d'y affecter le produit des amendes routières.

Si les finances de la commune ne permettent pas cet investissement modeste, on peut aussi organiser une collecte : il faudrait que chaque mendulphin donne 1 euro. Ce n'est pas beaucoup pour améliorer la sécurité de tous !!

Une proposition à la municipalité : remettre en service l'ancien radar et de programmer l'achat d'un nouveau radar très rapidement. Le territoire de la commune est étendu et deux radars ne seraient pas de trop !

Denis Lapadu-Hargues.
PS : promis, je n'ai pas d'intérêts particuliers avec la société Elancité.
PPS : si des décisions ont été prises récemment par la municipalité dans le sens de mes propositions je m'en réjouis déjà.