Au cours de l'année 2016, un des adjoints de l'équipe municipale a annoncé qu'un projet touristique était à l'étude à Saint Molf.

Ce projet est d'accueillir un parc aquatique type Water-Jump. Pour ceux qui ne connaissent pas c'est un ensemble de toboggans aquatiques qui commencent à se développer en France. Tapez "Water Jump" sur votre moteur de recherche, vous en saurez assez sur le sujet.

Le projet est intéressant car il permet de compléter les installations importantes d'activités sportives de Saint Molf : en particulier le club hippique de la Champagne et l'accrobranche Monkey Forest.

Le premier point à régler est de trouver un terrain permettant d'accueillir cette structure, en conformité avec le PLU. Les zones classées Nl au PLU correspondent "aux secteurs de loisirs du Bois Pierrot, du parc de loisir privé, ainsi qu’aux terrains de sport du bourg et de pont Clin."

Le seul terrain proposé par la municipalité est situé à coté du terrain de football du bourg. Pour la municipalité, l'installation de ce parc d'activité à moins de 200 mètres des plus proches habitations ne semble pas poser de problèmes …

Pour éclaircir ce point, les élus de la minorité ont demandé à participer à une réunion d'information avec le porteur du projet, pour avoir une information claire sur l'impact de cette activité. Au cours de celle-ci, ils ont évoqué en particulier l'impact sonore.

Les élus minoritaires sont persuadés que l'implantation d'un Water-Jump aussi proche des habitations ne serait pas compatible avec la tranquillité des habitants. Ils ont donc demandé à monsieur le maire d'abandonner le projet tel qu'il leur avait été présenté.

Il semble qu'aujourd'hui le projet soit abandonné. C'est dommage car il parait pertinent mais pas "n'importe où" !

Par contre, pour pouvoir l'installer dans un emplacement plus approprié, il faudra certainement réviser le PLU et ceci est une autre affaire.

Un messager.