Mardi dernier, une cinquantaine de Mendulphins ont participé à la réunion de présentation du projet d'aménagement du bourg.

Deux réunions de concertation avaient été organisées auparavant avec les commerçants et artisans d'une part et les riverains d'autre part.
Le projet a été présenté par le maitre d'œuvre, un paysagiste. Il est assisté par un urbaniste pour ce dossier. L'enveloppe de projet est la rue de la duchesse Anne entre la rue du Mès et le centre culturel, le parking et la rue des épis (entre la mairie et la fin du parking), le tour de l'église (rue de Kernoza et place de l'abbé Bire).

Vous pouvez trouver sur le site de la mairie les documents présentés au cours de la réunion.
Globalement le projet est intéressant : une grande esplanade entre la zone du marché actuel et le parvis de la mairie devant la bibliothèque actuelle. Avec une "zone de rencontre" limitée à 20 km/h au niveau de la rue de la duchesse Anne. La rue des épis sera déplacée au nord du parking actuel. Le marché sera installé à l'emplacement actuel dans la zone piétonne. De nombreuses plantations seront réalisées. Une dizaine de places de stationnement disparaitront dans l'emprise du projet. Un petit détail : les 7 stationnements devant le petit collectif de la rue des épis sont qualifiés de "tolérés". Pas d'accord, ils sont tout à fait "officiels".
A noter que le maitre d'œuvre a présenté une belle palette des végétaux qui seront plantés.

Au cours de la discussion, quelques questions ont été posées. Les échanges ont été intéressants :

  • Y aura-t-il assez de place de stationnement pour les employés de la mairie et ceux des commerçants locaux ?
  • L'installation d'un défibrillateur est-elle prévue ?
  • Les livraisons des commerces de la rue de la duchesse Anne se font par la rue des épis par des poids lourds de 40 tonnes. Pourront-ils sortir par la nouvelle rue des épis le long du parking ? Comment se feront les livraisons du restaurant ?
  • Actuellement, le stationnement autour de l'église n'est pas organisé. Aux périodes de pointe (célébrations à la paroisse, heures de repas du Grain de Sel) une bonne trentaine de véhicules s'y garent. Le projet prévoit un grand espace piétonnier. Où se gareront les paroissiens, les clients du restaurant (le monde attire le monde !), ceux qui viennent chercher des plats à emporter, les clients du camion pizza ?
  • Comment se fera l'accès des habitations situées coté sud de la place de l'abbé Bire (future zone totalement piétonne) ?
  • De nombreux arbres sont présents sur l'emprise du projet. Seront-ils conservés ?
  • Les travaux sont chiffrés actuellement à 1 200 000 €. Un emprunt de 1 500 000 € est prévu. Même si les taux des intérêts bancaires sont bas actuellement, combien coûtera cet emprunt ? L'impact de la durée de l'emprunt peut être lourd.
  • Tous les réseaux ont été enterrés il y a une dizaine d'années. Faudra-t-il tout refaire ?
  • La parcelle du parking fait partie du domaine privé de la commune. Y faire passer une rue doit poser des questions administratives ?
  • Quels seront les niveaux des chaussées et des trottoirs pour permettre l'accès des habitations, commerces et bâtiments ?
  • Le projet prévoit l'intégration des déplacements en vélo. Pour en profiter pleinement, il faudrait déjà pouvoir accéder au bourg par des voies sécurisées pour les cyclistes.


La limite du projet est actuellement au droit du centre culturel. Pourquoi ne pas aller plus loin vers les commerces et jusqu'au deuxième restaurant de la commune ?

Un projet global pour tout le centre bourg est un engagement électoral de la majorité actuelle que beaucoup de Mendulphins attendent. Pourquoi ne pas l'avoir réalisé en début de mandat de nos élus ? Un projet complet, à réaliser sur plusieurs années, permettrait d'avoir une vue globale du centre bourg pour les années futures. Les élus ont expliqué que ce projet serait très difficile en prenant en compte les contraintes actuelles sur la totalité de la rue de la Duchesse Anne. C'est confirmé sur le site de la mairie : "En revanche les trottoirs ne seront pas mis aux normes pour l’instant, dès lors que cela impacterait fortement la circulation et le stationnement dans cette rue". Il aurait peut être été prudent d'y réfléchir avant d'engager un projet qui ne serait pas compatible avec le futur !

Sur les documents affichés en mairie présentant le projet, on pouvait voir quatre projets. Il aurait été intéressant pour les Mendulphins qui s'intéressent au devenir de la commune de les faire participer à une réunion de concertation globale (un autre engagement électoral). Aucune justification du choix du projet parmi les quatre n'a été donnée. C'est dommage.

Depuis la réunion, des Mendulphins parlent de ce projet :
Cet aménagement est-il à l'échelle de saint Molf ?
Son coût est-il compatible avec les moyens de la commune. Un emprunt est facile à obtenir mais il faudra le rembourser !
Imperméabiliser un grand espace (le parking actuel) n'est pas très "écologique" et ne semble pas très conforme aux principes généraux du document de gestion des eaux pluviales de saint Molf.
Quel sera l'impact des travaux sur les commerces proches ? Si les clients ne peuvent plus se stationner près d'un commerce, ils n'y viendront plus. Le centre bourg de saint Molf n'est pas totalement piétonnier !

Beaucoup de questions sans réponses ...

Un messager.