Hier réunion du conseil municipal.
Si vous voulez savoir ce qui s'y est dit :

Premier point à l'ordre du jour : "Débat d'orientations budgétaires". Bonne occasion d'avoir des informations sur le budget 2018 de la commune ! Monsieur le maire a précisé que c'est en fait une "discussion" et non pas un "débat" qui est très formalisé et n'est pas obligatoire pour Saint Molf.

En premier le bilan de 2017 (à noter que les chiffres relevés sur des documents projetés rapidement au cours de la réunion, peuvent être imprécis !) :

Fonctionnement :

  • Recettes : 2 231 196 € (+4.9 %)
  • Dépenses : 2 018 132 € (+1.6 %)

Investissements :

  • Recettes : 1 455 494 € (+50 %)
  • Dépenses : 1 383 897 € (+65 %)

Les commentaires principaux donnés sur ces chiffres :

  • Pour 2017, deux emprunts avaient été souscrits (1 500 000 €). Ils n'ont été utilisés pour que pour résoudre des difficultés de trésorerie (versement de subventions différé : 500 000 €). Ceci explique l'augmentation très important des recettes et dépenses des investissements.
  • Le bilan reste excédentaire car les dotations de l'état (DGF) sont restées stables.
  • Les recettes liées aux taxes d'aménagement sont dues aux dépôts de permis de construire ces dernières années. 2014 : 19, 2015 : 32, 2016 : 32, 2017 : 41. Ceci montre l'attrait de Saint Molf. Mais ce résultat n'est-il pas en contradiction avec les PLH de la commune et de Cap Atlantique (en moyenne 26 logements par an sur 10 ans si mes souvenirs sont bons).
  • Augmentation des recettes de la taxe de séjour : 9 300 € en 2026 et 16 600 € en 2017. Cette recette doit être affectée au tourisme. Elle finance la nouvelle piste cyclable vers les campings. (Budget global 465 000 €). Même si les subventions sont importantes, il reste 20 % à la charge de la commune, on est un peu loin du compte ! Et une autre question : pourquoi avoir créé cette nouvelle piste alors qu'une piste cyclable/piétonne existe dans la même direction le long de la route de Piriac depuis quelques années ?

Ensuite les projets pour 2018 ont été évoqués. Voici les plus importants :

  • Projet d'aménagement du centre bourg. Deux réunions ont été organisées très récemment … Qui en a entendu parler ? Rien n'a été publié dans ce sens sur le site de la mairie, ni en affichage public. C'est surprenant alors que pour la réunion publique de préparation de la journée citoyenne 2018, la publicité avait été faite en temps et en heure ! Les réunions ont été organisées avec les artisans, les commerçants et quelques habitants. Ce fonctionnement est très surprenant pour une équipe municipale qui avait dans son programme une large concertation pour les grands programmes de la commune !!! Les artisans et commerçants ne sont pas nombreux à Saint Molf, n'habitent pas tous à Saint Molf, alors que les 2 500 habitants de Saint Molf y vivent et vont pratiquement tous les jours au bourg. Les travaux démarreraient fin 2018. Pour les financer, emprunt de 1 500 000 €.
  • L'ouverture à l'urbanisme. Bonne idée mais attention au PLH …
  • Utilisation des délaissés de la route bleue. Ces terrains pourraient être mieux utilisés qu'actuellement.
  • L'utilisation des bâtiments communaux :
          - L'ancien office du tourisme
          - L'ancien centre de secours (actuellement utilisé partiellement pour stocker du matériel des associations)
          - La cure. (Le bâtiment de la bibliothèque vient d'être échangé avec la cure actuelle).Rien ne change d'ici l'été prochain. Des aménagements doivent être réalisés pour pouvoir y installer la bibliothèque.
          - Le bâtiment des services techniques (augmentation de la place disponible).


Les décisions principales du conseil :

  • Mise en place d'une police pluricommunale avec La Turballe, Piriac, Mesquer, Assérac et Férel : 4 agents de police municipale sont prévuspour les 6 communes. (1 vote contre et 2 abstentions)
  • Rénovation du centre culturel. Dépenses prévues : 17 600 €
  • Utilisation de la dotation des amendes de police pour créer deux plateaux surélevés dans le bourg (réduction de la vitesse).
  • Assistance pour la mise en conformité des archives communales
  • Conseil et accompagnement en organisation et ressources humaines du personnel communal.


Un des trois auditeurs de la réunion.