L'équipe de la bibliothèque de Saint Molf vient de nous transmettre ce document :

DEVENIR DE LA BIBLIOTHEQUE

La mairie nous a promis un nouveau local il y a 2 ans. L'échange de notre bâtiment actuel et de la cure devait nous permettre d'être mieux installé.

Aujourd'hui, nous constatons que la vente-échange avec le diocèse a eu lieu et que la mairie n'a rien budgétisé pour les travaux dans la cure.

Nous sommes dans l'obligation de quitter notre local actuel avant fin juillet. La mairie nous propose uniquement et de façon définitive une partie des « préfabriqués » situés dans la cour de l'école de la Roche Blanche.

Ce local est plus petit (alors que nous manquons déjà d'espace). Il est hors du centre bourg et pose des problèmes pour l'accueil régulier des enfants de l'école St François (toutes les 3 semaines).

Notre proposition était d'utiliser les anciens locaux de l'office de tourisme avant d'intégrer ceux de la cure après travaux.

Nous venons d'être informées qu'il n'est pas prévu de faire de travaux dans la cure (pourquoi avoir acheté un bien si l'on ne peut pas s'en servir ?) et que l'ancien local de l'office de tourisme (dans le centre culturel) serait transformé en commerce.

Serions-nous la seule bibliothèque de la presqu'île à être aussi mal traitée ?

Nous nous posons la question sur la politique culturelle de l'équipe municipale. La place d'une bibliothèque dans un centre culturel n'est-elle pas plus logique qu'un commerce ?

Le centre culturel est-il voué à devenir un centre commercial ? Quelle est la place des associations dans la vie de la commune ? Où se trouve la bienveillance prônée par Mr le Maire lors des vœux à la population ?

L'équipe de la bibliothèque

Un messager.